Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
Dutch Italian Polish

Infos d'actualité - Attelage de Tradition


Compte Rendu de l'AG de l'AIAT à Copenhague 2017


 

L’Assemblée Générale 2017 de l’AIAT à Copenhague

 Richard James (GB)

 

Quand vous recevez une invitation à une Assemblée Générale, ce n’est pas particulièrement inspirant  ! Mais quand vous lisez mieux votre invitation et voyez “AIAT AGM”, c’est tout à fait different !
Cette invitation signifie un week-end dans un lieu agréable, en compagnie d’amis et d’enthousiastes d’Attelage de Tradition, organisé par l’Association Danoise d’Attelage de Tradition (Selskab for Traditionnel Hestevognkorsel i Danmark), autour d’Henrik et Monika Koïer Andersen et de leurs amis Thomas et Mette Barslund, c’est tout à fait autre chose !

C’est ainsi que le premier week-end de février, les représentants de 14 nations faisant partie de l’Association Internationale d’Attelage de Tradition se retrouvèrent dans l’historique cité royale de Copenhague, au Danemark. Les 91 passionnés d’Attelage de Tradition avaient rendez-vous à l’Hotel Phoenix, au centre-ville, dès le vendredi soir pour renouer connaissance, rencontrer de nouveaux amis autour un buffet de bienvenue et d’un ou de plusieurs verres jusqu’au milieu de la nuit !

Le samedi matin, par un froid glacial, typique de l’hiver danois, nous fumes tous  enchantés par une fascinante visite des Ecuries Royales de Christiansborg, sous la conduite de Mr Per Thuesen, Ecuyer de la Couronne du Danemark. Cette écurie est l’une des dernières en activité en Europe, abritant les chevaux Kladruber de la Couronne. La visite comprenait aussi celle du superbe manège royal sur le modèle de celui de l’Ecole de Vienne. Après quoi, revigorés par toutes sortes de breuvages adéquats étant donné le froid, les juges et délégués techniques furent mis au travail, pendant que leurs épouses allaient visiter le magnifique Palais de Christiansborg.

Trois des juges les plus expérimentés de l’AIAT, Raimundo Coral Rubiales (E), Richard James (GB) at Koen Depaepe (B) étaient requis pour juger aux trois postes de la Présentation les vingt-trois équipages venant de toute la communauté des meneurs  danois. Cela allait de l’attelage à un cheval, en passant par les paires, tandems et attelages à quatre, mis à des voitures de campagne, gigs, phaëtons, barouches, breaks de chasse, roof-seat breaks, park drags, road coaches et pour finir une calèche à la Daumont à six chevaux ! Avec une grande variété de races, du poney Fjord au cheval Oldenbourg. On ne peut assez remercier nos amis meneurs danois pour leur remarquable enthousiasme à participer au stage de l’AIAT – et en plein hiver !!!

 

A la suite des trois juges officiels, le Président de l’AIAT, le Baron Christian de Langlade (F), animait le stage des nombreux juges et candidats-juges, examinant avec eux chaque attelage, discutant chaque détail et comparant les notes de chacun pour un exercice d’entraînement fort intéressant et utile.

SAR le Prince Consort Henrik  honora l’AIAT de sa visite pendant cette passionnante matinée, montrant un grand intérêt pour les jugements de chacun des trois juges, certains flatteurs, d’autres moins ! Cette visite du Prince Henrik montra à tous son grand intérêt pour les valeurs de la tradition.

Puis les participants se dirigèrent vers la Royal Coach House pour analyser les jugements de chacun, grâce à un écran sur lequel défilèrent les photos de tous les attelages prises pendant la matinée. L’on discuta avec les trois juges des bons et mauvais points, des détails discutables de chaque équipage, dans une ambiance des plus constructives et joviales !


Une royale bienvenue

Après un excellent déjeuner assis, concocté et installé par la famille Barslund et leurs amis autour de tables disposées au milieu des voitures de la Royal Coach House, , les participants furent conviés à prendre place dans l’une des douze voitures - wagonettes, roof seat breaks, etc. - rassemblées dans la cour des Ecuries Royales pour une promenade dans le Vieux Copenhague. Les voitures passèrent le long de nombreux monuments historiques à la magnifique architecture, ainsi que près de la fameuse “Petite sirène” de bronze inspirée du conte de Hans Christian Andersen.
Et pour chacun de nous, cela fut une surprise unique de voir,en passant le long du Palais Royal, SM la Reine Margarethe II et SAR le Prince Consort Henrik nous saluer gaiement d’une fenêtre du palais !

Après une bonne tasse de thé à l’Hotel Phoenix – surtout pour les Anglais ! – et un rapide changement de tenue, en route pour le Odd Fellow Palace pour un délicieux Dîner de Gala, occasion supplémentaire d’échanges de vues sur l’Attelage de Tradition !

Et dimanche matin, départ à travers le Vieux Copenhague encore, en bus cette fois, pour le château de Frederiksborg, siège de l’Académie Royale Militaire du Danemark ,chaleureusement accueillis par le Major Kim Birger Reisz, qui expliqua d’une manière très intéressante les lieux et leur rôle actuel.


Et enfin l’Assemblée Générale …

… But ultime de ce magnifique week-end !

Après les formalités habituelles, puis la réélection du Bureau, s’ensuivit un débat sur l’opportunité ou non d’éliminer pendant la Maniabilité un meneur ayant oublié une porte pendant un CIAT. Il fut décidé de ne rien changer matériellement. D’autre part, le nombre d’événements prévus au calendrier, plus de 65 pour la saison prochaine, démontra, si besoin était, la popularité de ce que propose l’AIAT dans 14 pays.

Et pour terminer, après un buffet sur place, nous avions rendez-vous pour un dernier arrêt aux Brasseries Carlsberg, à deux pas, où nous sirotâmes une délicieuse bière aux écuries, sous l’oeil observateur des chevaux de brasserie ! Ces chevaux étaient à l’origine des chevaux de trait du Jutland, qui furent croisés il y a une centaine d’années à un étalon Shire. Il en résulta un solide cheval bai à la crinière blonde comme une pinte de bière ! Carlsberg utilise encore ces chevaux pour livrer la bière dans le Vieux Copenhague.

Nous garderons le souvenir d’un week-end bien occupé, intéressant, amical, grâce à l’exceptionnelle organisation de nos amis Danois, et principalement d’Henrik Koïer Andersen, mais aussi en raison de la présence de la famille royale Danoise, de l’hospitalité des Ecuries Royales de Christiansborg, et de la joviale compagnie des amateurs d’Attelage de Tradition – une recette parfaite !

Et nous attendons avec impatience l’édition 2018, en Pologne, ou en Allemagne.

                            Richard James