Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
Dutch Italian Polish

L'équipage - Attelage de Tradition


L'équipage vu par Crafty

"On oublie trop souvent que l’impression produite par la vue d’un équipage est un résultat d’ensemble. Il y a entre les hommes, la voiture et l’attelage, une proportion nécessaire à garder [...] Dans un équipage qui veut être à l’abri de la critique, le contenu doit être en rapport avec le contenant, tout ce qui rompt l’harmonie des lignes, que ce soit le véhicule lui-même, les chevaux, les hommes annihile irrémédiablement les qualités les plus incontestables des autres parties de l’ensemble.
Un équipage dans lequel rien ne cloche est chose rare, et, pour qu’il fasse bon effet quand on l’embrasse tout entier d’un coup d’œil, il faut que les chevaux, la voiture, les hommes forment un tout sans défauts.
Il faut, en outre, que l’attelage ait des allures régulières et équilibrées".

(Crafty : Paris au Bois, 1890)

  • equipage
  • equipage
  • equipage
  • equipage

Réussir un attelage par Jean-Louis Libourel

Immobile ou en mouvement, tout attelage produit un effet visuel : l’impression d’ensemble. Agréable ou désagréable, cette impression d’ensemble est capitale, car elle révèle la qualité ou l’absence de qualité de l’attelage.
Un équipage est un ensemble composite formé d’êtres vivants, hommes et chevaux, et d’objets inanimés, voiture et harnais.

Créer un bel équipage consiste à mettre en harmonie ces divers éléments et produire ainsi la meilleure impression d’ensemble possible.

Cette harmonie résulte du juste appareillage des chevaux (modèles, robes, allures surtout), du rapport exact entre leur taille et celle de la voiture, de la qualité de cette dernière (bonnes proportions, qualité d’exécution, qualité de restauration), du bon choix des harnais (nature des cuirs, style et couleur de la bouclerie) et de celui de la tenue vestimentaire des passagers.

Ce n’est pas l’élégance ou la richesse de tel ou tel élément d’un attelage qui en font la beauté, mais le juste rapport de chacun avec l’ensemble.

Plus qu’aux détails, qui doivent se fondre dans une vision générale, un bel équipage se jauge et s’apprécie à la cohérence qu’il offre aux regards, lorsque se conjuguent dans une même action et un même mouvement, équilibre, souplesse, docilité des chevaux, et finesse, aisance, habileté du meneur.