La News de l'AIAT

 

logo

AIAT

Association Internationale d'Attelage de Tradition

---
banner
---


Le calendrier de l'AIAT est en ligne, venez le découvrir ...


Compte rendu de l'AG 2017 à Copenhague par Richard JAMES (GB)

 
 
Quand vous recevez une invitation à une Assemblée Générale, ce n’est pas particulièrement inspirant  ! Mais quand vous lisez mieux votre invitation et voyez “AIAT AGM”, c’est tout à fait different !
Cette invitation signifie un week-end dans un lieu agréable, en compagnie d’amis et d’enthousiastes d’Attelage de Tradition, organisé par l’Association Danoise d’Attelage de Tradition (Selskab for Traditionnel Hestevognkorsel i Danmark), autour d’Henrik et Monika Koïer Andersen et de leurs amis Thomas et Mette Barslund, c’est tout à fait autre chose !

C’est ainsi que le premier week-end de février, les représentants de 14 nations faisant partie de l’Association Internationale d’Attelage de Tradition se retrouvèrent dans l’historique cité royale de Copenhague, au Danemark. Les 91 passionnés d’Attelage de Tradition avaient rendez-vous à l’Hotel Phoenix, au centre-ville, dès le vendredi soir pour renouer connaissance, rencontrer de nouveaux amis autour un buffet de bienvenue et d’un ou de plusieurs verres jusqu’au milieu de la nuit !

LIRE LA SUITE>>...

Impressions de Copenhague par Harmuth HUBERT (D)


 
Amateurs d’attelage au Palais de Christiansborg
Pour l’Assemblée générale de l’Association Internationale d’Attelage de Tradition
à Copenhague (DK) du 3 au 5 février 2017

                Hartmuth Huber (D)

Par une froide matinée brumeuse, propice à une balade en traîneau s’il y avait eu de la neige à Copenhague ce jour-là, les juges de l’Association Internationale d’Attelage de Tradition, bravant la température et légèrement frissonnants, accueillirent, dans le cadre du stage de juges annuel de l’AIAT, les 23 attelages invités par Henrik Koïer Andersen aux Ecuries Royales du Château de Christiansborg sur la proposition de Mr Per Thuesen, Ecuyer de la Couronne.
Tâche dont ils s’acquittèrent avec conscience avant de se réfugier dans la chaleur des écuries !
S.A.R. le Prince Henrik, époux de S.M. la Reine Margarethe II du Danemark, prit un grand intérêt à observer le jugement des attelages, accompagnant la visite des écuries royales et du splendide manège leur faisant face. Cet intérêt doit être héréditaire ! Le Prince, né Comte Laborde de Montpezat, lui-même sculteur de renom, descend d’Henri Auguste d’Ainecy, Comte de Montpezat, gentleman driver passionné et peintre au 19ème siècle. Il a laissé de nombreux tableaux de beaux attelages aristocratiques, provenant probablement de ses propres écuries et de ses remises.

Tout le monde fut très heureux de pénétrer dans les écuries aux hautes voûtes reposant sur 76 colonnes de marbre norvégien, choisies au 18ème siècle par l’Ecuyer de la Couronne de l’époque pour résister aux énergiques ruades des chevaux, qui réduisaient les pilliers de briques d’origine en miettes ! Ces écuries sont magnifiquement dessinées et particulièrement bien ventilées, ce qui est très important pour la santé des chevaux. Elles abritèrent jusqu’à 250 chevaux à une époque. A l’heure actuelle, 13 chevaux gris, originaires de Kladruby en République Tchèque, sont logés dans de très grands boxes, (Photo 2), leur offrant tout l’espace nécessaire. Ils sortent tous les jours pour un exercice quotidien. Le reste des boxes est partiellement occupé par les carrosses et voitures royaux.


LIRE LA SUITE>>...
 
--
aiat-driving.net | contact
--